La langue est le premier vecteur de communication entre les hommes. Elle permet un échange d’informations entre deux ou plusieurs personnes. Elle est fonction de la région et de l’histoire d’un peuple. Dans le monde, on dénombre plus de sept mille langues auxquelles on peut ajouter des milliers de dialectes. Toutefois, il existe des langues plus parlées que les autres et ceci dans le monde entier tout comme dans certaines régions spécifiquement. Écrites ou orales, toutes les langues présentent des spécificités d’expression et de compréhension. Beaucoup d’éléments composent la maîtrise d’une langue notamment le vocabulaire, la grammaire, la conjugaison, l’orthographe, etc. Comme toutes les langues, la langue française comprend des contours pour sa compréhension dont les figures de styles. Cet article vous fait découvrir la synecdoque, une figure de rhétorique intéressante.

Qu’est-ce qu’une figure de style ?

Du latin figura, une figure de style est un procédé d’expression qui agit sur la langue (qu’elle soit écrite ou orale) en s’écartant de l’usage courant pour créer un effet de sonorité ou de sens. Elle donne une expressivité toute particulière à un propos. On l’appelle aussi ‘‘figure du discours’’ ou ‘‘figure de rhétorique’’. La langue française compte 36 figures de styles qui peuvent être regroupées en 9 principales catégories. Il existe donc des figures de style:

  • de répétition
  • d’analogie
  • d’exagération
  • d’atténuation
  • de sonorité
  • d’insistance
  • d’opposition
  • de substitution
  • de construction

Qu’est ce que la synecdoque ?

La synecdoque est une figure de rhétorique classée dans la catégorie des figures de style de substitution. C’est une forme de métonymie dans laquelle il existe une dépendance entre le terme donné et le terme évoqué. Il consiste donc à donner à un mot un sens bien plus large ou carrément plus restreint qu’il ne comporte normalement. C’est une forme de métonymie qui est essentiellement quantitative. C’est le contexte qui le plus souvent oriente le sens d’une figure de style notamment la synecdoque.

Comment utiliser la synecdoque ?

La synecdoque est une figure du discours qui sert à designer une idée ou un objet par un terme autre que celui qui convient. C’est un glissement de sens dans lequel une partie du tout est prise pour le tout lui-même. Il n’existe pas de règle standard pour l’utilisation des figures de style. Le contexte est d’abord le premier élément à considérer pour son usage. Ainsi, dans le cas de la synecdoque, il faut d’abord une relation entre les deux termes à utiliser puis les mettre dans un contexte plus juste.

Prenons un exemple: «Il y a trente têtes dans cette salle».

Ici, le mot tête fait appel à des personnes.

Pour utiliser une synecdoque, il suffit de mettre la phrase à utiliser dans son sens le plus bas. Par exemple: «J’ai pris un verre de rhum en rentrant ce soir». Pour utiliser la synecdoque dans cette phrase, il suffit de changer un terme, verre de rhum par exemple, par un sens plus restreint ou plus large. Cela donnera respectivement: «J’ai pris un pot en rentrant ce soir» ou «J’ai pris du rhum en réentrant ce soir».