La peau est l’organe le plus protecteur du corps. Cependant, elle n’est pas invulnérable. Des bactéries peuvent bien s’attaquer à elle et l’infecter. Un exemple d’infection cutanée dont on parlera aujourd’hui est le furoncle. Qu’est-ce que c’est ? Où et chez qui peut-il apparaître ? Comment s’en débarrasser ? On vous fait le point dans cet article.

Qu’est-ce que le furoncle ?

Le furoncle est une infection de la peau généralement causée par une bactérie désignée sous le nom de staphylocoque doré. Il s’attaque à la racine profonde du poil, du follicule pileux ou follicule pilo-sébacé. Lorsque le staphylocoque doré s’attaque au follicule, celui-ci s’enflamme et génère sur la peau un petit bouton infecté. Le volume de ce dernier augmente de jour en jour pour devenir un gros bouton de pus rouge, dur et très douloureux. À mesure que le bouton se remplit de pus, il s’enfle et s’entoure de peau rosée. Il lui apparaît une tête blanche ou jaune. Lorsqu’il est perforé, le furoncle peut libérer non seulement du pus, mais aussi du sang ou également un liquide ambré. Il est contagieux.

Où peut apparaître le furoncle et chez qui ?

Les furoncles peuvent apparaître partout sur le corps. Quand le furoncle apparaît au niveau des fesses, on parle de furoncle fessier. La douleur dans l’aisselle est prémonitoire. Les furoncles se développent plus volontiers sur la nuque, les cuisses, au niveau des épaules, au haut du dos, du pubis, des testicules et du visage. Le furoncle du visage est dangereux. C’est non seulement non esthétique mais il peut causer une staphylococcie maligne du visage. Plusieurs furoncles peuvent apparaître sur une même partie de la peau. On parle alors d’anthrax. Les jeunes, mais surtout les hommes adolescents sont les plus touchés par cette affection. Cependant, il existe des personnes plus à risque: les diabétiques, les personnes en surpoids, les individus ayant un système immunitaire déficient, les personnes qui suivent un traitement au corticoïde.

Comment se débarrasser des furoncles ?

Les furoncles sont parfois récalcitrants. Mais vous pouvez vous en débarrasser facilement si vous suivez un traitement de furoncle adéquat.

Le traitement médicamenteux

Si le furoncle est proche d’un orifice (anus, oreille, nez, bouche), il s’agit d’un furoncle compliqué. Un traitement avec de l’antibiotique par voie orale est alors recommandé. Mais s’il s’agit d’un furoncle simple, un traitement avec de l’antibiotique en pommade ou en crème est prescrit. Si les furoncles sont répétitifs, le médecin va devoir faire un prélèvement pour identifier la zone de refuge et la nature de la bactérie. Dès que l’identification est faite, le médecin met en place un traitement antibiotique adapté au micro-organisme.

L’auto-traitement

Lorsque le furoncle n’est pas proche d’un orifice, et que le patient ne montre pas de signes pathologiques chroniques, il est possible de s’auto-traiter. Cet auto-traitement consiste à suivre un programme d’hygiène donné. Dès que votre main entre en contact avec le furoncle, lavez-vous les mains à l’eau et au savon. Appliquez plusieurs fois par jour une compresse d’eau chaude pendant 5 à 10 minutes sur le furoncle. Répétez le geste jusqu’à ce que le furoncle se vide du pus. Utilisez 3 fois par jour un antiseptique local. Veillez à ne pas vous frotter durant l’application. Protégez la lésion avec un pansement ou une compresse stérile après les soins. Après les soins, lavez-vous les mains à l’eau et au savon.

Si vous sentez des douleurs, prenez du paracétamol. Mais dès que le doute vous gagne ou que vous constatez une aggravation, adressez-vous immédiatement à un médecin.