Pour dormir confortablement, votre literie doit être parfaitement adaptée à vos besoins. Outre le matelas et les oreillers, vous devez également porter une attention particulière à votre couette. Notamment en hiver, elle doit vous garder bien au chaud, quelle que soit la fraîcheur dans votre chambre à coucher.

Matière synthétique ou naturelle ?

En premier lieu, il vous faut une couette avec un garnissage isolant, qui ne laissera pas sortir la chaleur. Au niveau de la matière, vous avez le choix entre une couette naturelle ou synthétique :

  • Du côté des couettes naturelles, on trouve celles en duvet d’oie ou en duvet de canard. Les premières sont plus légères et plus chaudes, avec une isolation thermique incroyable. Mais le principal souci est le risque d’allergie important.
  • Quant aux couettes synthétiques, elles sont généralement garnies de polyester. Leur qualité et leurs performances vont dépendre de la quantité d’air contenue dans les fibres. Plus elle est élevée et plus la couette tient chaud.

Et n’oubliez pas l’enveloppe de la couette, qui impacte grandement sa capacité de thermorégulation. Privilégiez le coton, qui offre plus de confort et une meilleure circulation de l’air. La couette sera plus coûteuse, mais bien meilleure. Pour la financer, il est possible de prendre une carte de crédit pour refaire son crédit par la même occasion.

Choisir le bon grammage

Ensuite, attardez-vous sur le grammage de votre couette. Pour un modèle synthétique, visez un grammage supérieur à 400g/m2, qui tient bien chaud même dans les pièces fraîches. Néanmoins, si vous choisissez un garnissage de grande qualité, vous pourrez envisager un grammage moindre (300-350g/m2).

Pour une couette d’hiver naturelle, comptez 220- 260g/m2 avec un duvet d’oie et au minimum 300g/m2 avec un duvet de canard. Bien sûr, le grammage dépendra aussi du pourcentage de duvet présent dans la couette. Plus la part de duvet est élevée et plus le grammage pourra être faible.

Et les couettes « 4 saisons » ?

Enfin, il existe aussi des couettes dites « 4 saisons ». Il s’agit de couettes doubles, à moduler selon vos besoins. La plus fine convient en été, la plus épaisse durant la mi-saison. Et en hiver, il vous suffit d’utiliser les deux en même temps.

Conclusion

Si vous suivez ces conseils, vous arriverez à choisir une couette confortable, qui vous tiendra bien chaud cet hiver.