Malaise vagal: causes et moyens de soulagement

Par

Vous entendez parler des maux que créent le stress, la colère, la peur mais vous n’en avez qu’une vague idée. Eh bien, sachez que ces maux existent et causent de sérieux dommages sur la santé. Mais aujourd’hui nous nous intéressons au malaise vagal. Qu’est-ce que c’est ? Quelles en sont les causes ? En cas de malaise vagal, que faire ? Réponses dans cet article.

Causes et symptômes du malaise vagal

Le malaise vagal est avant tout une chute brusque du rythme cardiaque et de la tension artérielle. Ce mal se traduit par la perte de connaissance durant quelques secondes. La perte de connaissance surgit suite à une baisse brusque de la tension artérielle. L’activité cardiaque intervient également. En effet, le terme ‘‘vagal’’ vient du nerf vague.  Dans la plupart des cas, le malaise vagal est causé par les soucis quotidiens : stress, peur, exposition à la chaleur, excès de travail… À cela, s’ajoute aussi une longue durée d’attente en étant debout ; c’est-à-dire le fait d’être constamment debout. Pour les âmes sensibles, la vue du sang est l’une des causes du malaise vagal.

Généralement, le nerf vague devient soudainement trop stimulé, la fréquence cardiaque ralentit, la tension artérielle chute, provoquant ainsi une mauvaise oxygénation du cerveau. La mauvaise oxygénation quant à elle entraîne des nausées, des vertiges, de la sueur et souvent une perte de tonus postural qui n’est rien d’autre que la perte de l’équilibre des jambes. Cela secoue énormément la personne atteinte et le rend vulnérable et faible.

Comment prévenir et traiter le malaise vagal ?

Le malaise vagal fait partie des maladies que l’on peut traiter. En analysant et en tenant compte du processus de la syncope vagale,  le plus dur et le plus important repose sur vous. Puisque prévenir vaut mieux que guérir, vous pouvez anticiper le malaise vagal en adoptant des habitudes de vie données.  Il est important d’éviter les facteurs déclencheurs du malaise. Plus clairement, il s’agit d’essayer d’éviter le stress et la peur. Ne vous surpassez pas au travail. Évitez les excès d’effort en travaillant, les positions debout prolongées. Évitez l’exposition abusive à la chaleur ou à la vue du sang si vous y êtes sensible.

Pour les personnes faisant du malaise vagal à répétition,  la prise de médicaments est indispensable. Alors dans ces cas, qui sont plutôt rares, les patients sont appelés à prendre des médicaments ou des stimulateurs cardiaques. Des perfusions intraveineuses sont également administrées en médicaments ou en sang. Les malades suivent des thérapies pour la contraction des muscles des jambes quand celles-ci sont touchées. En cas de fréquence rapprochée du malaise vagal, contactez un spécialiste (cardiologue) pour être examiné, conseillé et suivi. Même s’il est vrai que le traitement parait simple le malaise vagal n’est pas une maladie à négliger.