No-Vox

No-Vox au Bénin - Demande de libération immédiate du militant arrêté

mardi 31 janvier 2017

Depuis plus de cinq jours, notre militant GOUGBONOU Gontran a été arrêté arbitrairement par les éléments du commissariat central d’Abomey-Calavi. Il fait partir des ténors qui luttent contre les accaparements de terre à Womey, principalement ceux relatifs à la mafia foncière dite « Affaire Marcos ».

Le seul péché qu’il a commis est de s’opposer à l’accaparement des deux cents (200) hectares de terre réclamée par la famille Marcos en complicité avec des élus locaux et certains élus du peuple que nous avions dénoncé entre temps.

Malgré les multiples dénonciations et mouvements contre cette mafia, nos autorités font la sourde oreille et sont insensibles face à nos cris de détresse en laissant les milliers de population dans l’amertume, l’angoisse, la désolation totale.

L’article 22 de la constitution du Bénin stipule que toute personne a le droit à la propriété. Aussi, l’article 14 de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples précise que le droit de propriété est garanti. Il ne peut être porté atteinte que par nécessité publique ou dans l’intérêt général de la collectivité, ce, conformément aux dispositions des lois appropriées. La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme insiste dans son article 17 : toute personne, aussi bien seule qu’en collectivité, a droit à la propriété. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

Nous demandons la libération immédiate de notre militant et dénonçons les arrestations arbitraires et les intimidations.

Nous, militants et militantes, paysans et paysannes de Womey appelons les mouvements sociaux de base des réseaux et plates-formes nationaux et internationaux à se saisir du dossier pour la paix et la stabilité socio-économique et politique de notre Pays.

Ensemble nous disons :

NON à l’intimidation des militants, NON aux arrestations arbitraires, NON à la criminalisation des défenseurs des droits humains et nous disons : TOUCHE PAS A LA TERRE DE WOMEY

Tél : 00229 97871804 E-mail : benin.novox@gmail.com « Le droit des peuples d’abord »

APPEL À LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

Nous demandons à tous les mouvements et collectifs du réseau d’écrire à :

dgpndei@yahoo.fr

secretariat@dei_benin.com

pour demander la libération de Gontrand , l’ouverture de négociations immédiates avec les représentants des habitant-e-s, la cessation des expulsions illégales et les respect du droit au logement, à l’habitat...

PS : mettre en copie : no-vox@no-vox.org - ongvpl@yahoo.fr et benin.novox@gmail.com


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 320551

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Membres du réseau  Suivre la vie du site BENIN   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License