No-Vox

UACDDDD / NoVox au Mali : Décision de vente de Sibiribabougou à des tiers par la Mairie : NON CATEGORIQUE

samedi 12 novembre 2016

Face à la volonté affichée par les autorités municipales du district de Bamako de vendre les 08ha de l’ajout de la zone aéroportuaire de Sénou Sibiribabougou à des tiers, les ayant droits se font entendre. L’ajout ne sera pas vendu à des nantis mais sera attribué aux déguerpis des lieux, ont affirmé les membres de l’Union des Associations et Coordination d’Associations pour le Développement, la Défense des Droits des Démunis (UACDDDD) au cours d’une AG d’information tenu sur le site. C’était le samedi dernier.

Ce samedi 05 Novembre 2016, les victimes du foncier se sont rassemblées à Sénou Sibiribabougou, un quartier périphérique de la commune VI. Ici, le conflit foncier tourne autour d’un site communément appelé l’ajout de la zone aéroportuaire. L’union accuse la Mairie du district à vouloir le vendre à des tiers, selon les propos de Massa Koné, Secrétaire aux Relations Extérieures de l’UACDDDD.

« Nous sommes entrés en possession de la décision de vente de l’ajout venant de la Mairie du district de Bamako. La mairie est aidée en cela par la famille Coulibaly de Sénou qui réclame la propriété du site pour l’avoir utilisé comme champ de culture. L’union ne cautionnera pas cette complicité dans la mesure où les ayant droits ont acheté les terrains à usage d’habitation. Ici seront recasés les déguerpis et non personne d’autre, car ils ont obtenu leurs lots moyennant une somme d’argent. L’union en a décidé ainsi et pèsera de tout son poids afin de recaser les ayant droits », a martelé Massa Koné le Chargé des relations Extérieures à l’union. Pour lui, le business que veulent faire les autorités municipales du district sur ce site ne sera pas accepté par l’UACDDDD.

A sa suite, Soungalo Koné le président de l’UACDDDD appelle les autorités maliennes à la retenue dans la gestion du foncier qui fait des victimes chaque jour que Dieu fait. « L’union se dressera comme un seul homme sur le chemin des prédateurs fonciers qui sont pignon au Mali. Nous disons non à ceux qui veulent déposséder les pauvres de leurs terres par des méthodes frauduleuses en complicité avec des administrateurs véreux. L’union usera de tout son poids pour faire entrer les victimes de ces pratiques dans leurs droits », a renchéri le président de l’union.

Pour se faire entendre dans son combat pour le recasement des déguerpis, l’union menace d’organiser une grande marche de protestation dans les jours à venir, a ajouté Soungalo Koné.

Cette Assemblée Générale d’information a donné l’occasion aux victimes du foncier à s’exprimer sur vécu. Y ont pris part, les victimes des 95 ha de Yirimadio dont les maisons ont été démolies le 10 Mai 2008, les déguerpis du Stade du 26 Mars, les victimes de Djadjéboubou, de Feu Diabira à Yirimadio, Kabala Est, les victimes du marché à Bananes à Faladié.

Les représentants des victimes se sont exprimés à la tribune pour exprimer leur colère sur ces pratiques qui ont brisé leur rêve d’avoir un toit ou lieu de travail. Les victimes appellent l’Union à la rescousse afin de les mettre dans leurs droits.

La lutte continue !

Massa KONE S.G UACDDDD-MALI Porte Parole du NO-VOX Afrique Porte Ple de la convergence malienne contre les accaparements des terres (CMAT) CP de la convergence Terre et l’Eau Ouest Afrique Porte Ple de la caravane Ouest Afrique

Tel : (00223) 76 49 03 15

Skype : kone.massa2

www.uacdddd.org


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 320551

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Mali   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License