No-Vox

No-Vox Côte d’Ivoire - Déclaration Journée mondiale de l’habitat

dimanche 30 octobre 2016

Les violations du droit au logement sont légions en COTE D’IVOIRE. Les populations les plus vulnérables sont aujourd’hui la proie des multinationales et des grosses firmes en complicité avec de hauts responsables de l’administration et les politiciens dans notre pays.

Le droit au logement est un droit pour tous, il est inaliénable. C’est dans ce cadre que les nations unis ont consacré la journée commémorative de chaque premier lundi du mois d’octobre voire tout le mois d’octobre comme le mois du logement et de l’habitat

Les violations du droit au logement sont légions en COTE D’IVOIRE. Les populations les plus vulnérables sont aujourd’hui la proie des multinationales et des grosses firmes en complicité avec de hauts responsables de l’administration et les politiciens dans notre pays.

Nous en voulons pour preuve de prime abord la destruction sans aucun dédommagement et en entorse à une procédure judiciaire en cours le village de PK17 crée depuis 1962 de plus de 1000 âmes.

En outre le dossier de déguerpissement de plus de 50 000 âmes du MONT PEKO laissé à la merci de la nature sans aucune politique d’accompagnement, ces population en majorité étrangère ont eu pour lieu de logement de fortune les tables de marché des villages et campements environnante a merci de reptiles et du climat froid des montagnes.

Enfin le légendaire dossier BOUNDY qui met en exergue le niveau de corruption du système judiciaire ivoirien à la solde de la mafia libanaise. Le cas BOUNDY est l’illustration parfaite des lots d’expropriations que son victime des milliers de famille ivoirienne quotidiennement nous pouvons citer la CITE RAN du PLATEAU, le BLOC ADMINISTRATION de MARCORY etc.

Face à toutes ces situations d’accaparement et d’expropriation des terres et logements NOVOX COTE D’IVOIRE s’indigne et condamne avec la dernière énergie ces actes de manquements au droit de l’homme.

Nous recommandons ;
- le dédommagement sans condition de tous les déguerpis.
- Le respect du droit au logement des populations ivoiriennes
- la création d’un cadre règlementaire pour résoudre les litiges foncier.

Pour NoVox Cote d’Ivoire

La coordinatrice nationale

TOBA YVONNE


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 333924

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Membres du réseau   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License