No-Vox

Appel à poursuivre l’articulation globale pour les droits liés à l’habitat Vers la construction du Forum Social Urbain (FSU 2012)

vendredi 30 novembre 2012

En septembre 2012 aura lieu la sixième version du Forum Urbain Mondial (FUM 6) organisé par l’ONU Habitat à Naples, Italie. Nous appelons tous les réseaux, organisations, mouvements sociaux à la construction collective d’un deuxième Forum Social Urbain parallèle à l’espace officiel du Forum Urbain Mondial de l’ONU à Naples du 1er au 7 septembre 2012.

En septembre 2012 aura lieu la sixième version du Forum Urbain Mondial (FUM 6) organisé par l’ONU Habitat à Naples, Italie. Ce forum aura pour sujet « le futur urbain ». Ce slogan consensuel et flou conditionne la réflexion autour d’une seule alternative d’avenir possible, évince de plus du débat le thème de la relation ville-campagne, sous entendant que le futur de l’humanité ne saurait être qu’urbain.

C’est en dénonçant ce type de positions, que les réseaux globaux, les organisations et mouvements sociaux qui défendent les droits liés à l’habitat ont bâti ces dernières années un autre débat, et ont construit des propositions alternatives qui remettent en cause les racines mêmes des problèmes rencontrés dans les villes comme dans les campagnes.

Antécédents récents de l’articulation des réseaux, organisations et mouvements pour les droits liés à l’habitat.

En mars 2010, à l’occasion du FUM 5 à Rio de Janeiro au Brésil, les réseaux internationaux et les mouvements sociaux brésiliens ont organisé un espace parallèle au Forum de l’ONU, pour pouvoir débattre des problématiques urbaines portées par la société civile. Cela a ainsi donné lieu au premier FSU , organisé à deux pas du Forum officiel à l’Ação de Cidadania un centre culturel de 14000m2. Les débats ont surtout étaient centrés sur les conséquences des méga évènements tels que les Jeux Olympiques (2014) et la Coupe du Monde de Football (2016) -les deux auront lieu à Rio- et qui entraînent depuis 2010 un processus d’expulsions et de gentrification des quartiers directement concernés par ces évènements. De plus, un certain nombre de thèmes importants ont été choisi pour favoriser l’articulation des luttes pour les droits liés à l’habitat. Le « droit à la ville » étant récupéré par les institutions telle que l’ONU Habitat, il fallait donc que la société civile devait approfondir la discussion sur la mise en place concrète de ce droit, sur la criminalisation des mouvements sociaux et des militants ; sur la nécessité de mieux articuler les thèmes urbains et ceux plus ruraux ; et enfin l’importance de travailler sur les impacts des changements climatiques sur les populations les plus vulnérables.

En février 2011 à Dakar, Sénégal, lors du Forum Social Mondial, les réseaux et mouvements de lutte pour les droits à la terre, à la ville et au logement ont organisé dans le cadre de l’Assemblée Mondiale des Habitants, un Forum des Banlieues , pour débattre avec les populations qui sont directement affectées. Cet évènement a eu lieu pendant deux jours à Guediawaye dans la banlieue de Dakar. Les thèmes qui ont réunis des acteurs venus des différentes régions du monde (Afrique, Afrique du nord, Amérique latine, Amérique du Nord, Europe, Asie) comme les expulsions de logement et de la terre, les impacts des méga évènements et mégaprojets, l’accaparement des terres, la criminalisation des militant-e-s, ont permis de rendre visible ce qui fait sens commun dans nos luttes, de dénoncer ensemble grâce à la déclaration « Convergence des habitants pour le droit à l’habitat » l’impact négatif du modèle néolibéral et de renforcer l’articulation des réseaux et mouvements qui luttent pour les droits.

Depuis ces rencontres, s’est mis en place un travail collectif notamment entre les réseaux internationaux AIH, HIC, LOCOA, No-Vox et Witness afin de mener la campagne internationale « Résistances et Alternatives pour les droits à l’habitat » dans le cadre des Journées Mondiales pour l’Habitat en octobre 2011. Cette campagne qui s’est menée de manière globale grâce notamment à un blog où l’on pouvait accéder à l’information des évènements inscrits pour ces journées ainsi qu’à une carte montrant de nombreux cas de luttes contre l’accaparement des terres, la criminalisation des mouvements sociaux et les expulsions forcées, s’est aussi combinée avec les actions locales menées par chacun.

Renforcement du travail collectif pour les droits liés à l’habitat : vers Rio et Naples 2012 Malgré certaines difficultés inhérentes à la diversité des réseaux, à l’organisation, ainsi qu’aux langues, nous sommes persuadé-e-s de l’importance de construire ensemble, dans le respect de l’autonomie de chacun ainsi que du travail accompli par chaque réseau et organisation, la nécessité de résister aux attaques des politiques néolibérales et de construire des alternatives pour les droits au logement, à la terre et à la ville, au niveau global et local.

Cette articulation de nos luttes se renforcera encore lors du Forum Social Thématique en janvier 2012 à Porto Alegre et au Sommet des Peuples à Rio en juin 2012 où les mouvements sociaux et les organisations de la société civile dénonceront l’aggravation de la crise environnementale et des inégalités sociales.

La société civile par sa présence doit renforcer sa force collective pour créer un nouveau paradigme de société, et favoriser les convergences entre les différents acteurs qui œuvrent pour les droits humains, et leur influence politique.

Nous appelons tous les réseaux, organisations, mouvements sociaux à la construction collective d’un deuxième Forum Social Urbain parallèle à l’espace officiel du Forum Urbain Mondial de l’ONU à Naples du 1er au 7 septembre 2012. Cette rencontre peut nous permettre de démontrer notre capacité à proposer des alternatives en matière d’habitat dans ses formes les plus diverses, renforcer nos stratégies et articuler le travail entre les mouvements urbains et ruraux. Ce forum ayant lieu en Europe, cela sera aussi l’occasion de débattre des conséquences régionales et mondiales de la crise systémique sur les habitant-e-s (qui entraîne des conséquences dramatiques comme l’expulsion des logements dus à l’impossibilité de payer les loyers, les crédits bancaires, la spéculation immobilière et foncière, la destruction des quartiers populaires, le développement des bidonvilles etc.). L’articulation de nos efforts tant au niveau local qu’international est d’une importance cruciale dans notre lutte pour les droits liés à l’habitat dans la ville comme à la campagne pour le bien vivre de toutes et tous.

Si vous souhaitez signer cet appel, veuillez nous envoyer votre contact (email, skype) en vue de préparer ensemble le Forum Social Urbain à Naples.

Premiers signataires :

-  Habitat International Coalition (HIC)
-  No-Vox
— -
-  Association Internationale de Techniciens Experts et Chercheurs (AITEC), France
-  Échanges et Partenariats (E&P), France
-  Plateforme DESC, Cameroun
-  Plateforme des mutuelles et coopératives d’habitat social du Cameroun
-  Réseau National des Habitants du Cameroun (RNHC)
-  Réseau Initiatives pour un Autre Monde (IPAM), France

http://www.hic-net.org/articles.php...

http://www.hic-net.org/document.php...

http://www.hic-net.org/news.php?pid=3798

http://worldhabitatdays.org/

https://whd2011.crowdmap.com/


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 353933

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Urgent : Appels à solidarité   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License