No-Vox

SOLIDARITÉ BURKINA FASO : SOLIDARITÉ CONTRE LES DÉGUERPISSEMENTS

mardi 13 décembre 2011

A L’APPEL DU DAL ET DU RESEAU NO-VOX

RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ PRÉVU MERCREDI 14 DÉCEMBRE À 18H DEVANT L’AMBASSADE DU BURKINA FASO À PARIS

Plus de 3000 personnes, vivant dans les zones en voie de lotissement de l’arrondissement de Bogodogo de la capitale, sont mobilisées pour demander la démission du maire Sandaogo Henry KABORÉ. On lui reproche des malversations sur les attributions des parcelles de terrain et d’être responsable d’affrontements brutaux dans plusieurs localités de Bogodogo. Il est également reproché au maire d’être de mèche avec les autochtones de Balkouy dans la tentative d’expulsion des soi-disant étrangers du village.

Pour les manifestantes et les manifestants, la seule solution qui reste est la destitution du conseil municipal de Bogodogo afin qu’il soit remplacé par une délégation spéciale qui prendrait le relais dans la conduite de l’administration et qui pourrait faire la lumière sur ces multiples malversations. Selon ces habitants qui résistent au déguerpissement, ce n’est qu ‘à cette condition que justice sera rendue et que les droits humains seront respectés.

Les protestataires sont menacés de répression, mais poursuivent bravement leur lutte ; ils promettent de camper devant la mairie, malgré la surveillance policière dont ils font l’objet, et ce jusqu’à l’aboutissement de leurs revendications.

Le réseau No-Vox demande au gouvernement burkinabé d’intervenir afin qu’aucune force ne soit exercée à l’encontre de ces milliers de pauvres gens sans armes, qui demandent simplement que justice leur soit rendue.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 319922

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Urgent : Appels à solidarité   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License