No-Vox

De nouvelles initiatives en Afrique de l’ouest

lundi 2 octobre 2006

Une délégation de 14 représentants de mouvements de lutte du réseau No-Vox (France, Portugal, Senegal) a participé au Forum Social Mondial à Bamako qui s’est tenu du 17 au 21 janvier 2006. Plusieurs évènements ont marqué la construction du réseau à l’échelle du continent africain.

Dans un premier temps, une assemblée des « sans » a pu se tenir durant le forum avec la présence d’une vingtaine d’organisations du Sénégal, du Mali, de Tunisie, du Gabon, du Portugal, de France, etc. Un tour de table a permis d’échanger sur le contenu et les différentes pratiques des associations présentes. Une réflexion plus large a été posée sur la construction d’un réseau international de solidarité entre les luttes. De cette rencontre, une déclaration des « sans » a été faite sur la base d’un soutien prononcé aux luttes en cours sur le continent. Le réseau rappelle sans cesse la place des « sans » dans les forums sociaux et demande aux comité d’organisations des forums sociaux mondiaux de poursuivrent l’effort d’inclusion des mouvements de lutte des « sans » et ce particulièrement à Nairoby, au prochain forum de 2007.

Dans la perspective de construction d’un réseau international de solidarité entre les luttes de chaque continent, la démarche du réseau No-Vox a été de permettre à certains militant-e-s de mener à la suite du forum nombreuses visites de terrain. Suite à la marche pacifique vers l’ambassade de France au Mali le dimanche 21 janvier aux côtés des paysans spoliés de leurs terres, grévistes de la mine d’or de Morila, sans-papiers expulsés, étudiants, cheminots du Rail, il a été possible de répondre aux diverses sollicitations venant de groupes organisés en lutte au Mali. Une visite de 3 jours à la mine d’or de Morila a été décisive dans le soutien apporté par la suite aux grévistes. Depuis 8 mois, ces derniers mènent au côté de leurs femmes une lutte exemplaire pour la justice et la démocratie au Mali. En juillet 2005, 311 mineurs sont licenciés pour fait de grève par l’entreprise SOMADEX, une filiale de Bouygues, chargée des travaux d’excavation et d’extraction du minerai brut. Ils dénoncent leur condition de travail, la falsification des contrats de travail, des propos racistes et discriminatoires de la part des expatriés français et dirigeants africains, Deux mois plus tard, 32 mineurs sont incarcérés, accusés d’avoir mis le feu à deux bus de leur société. Dès lors, s’engage une véritable chasse à l’homme, séparant les grévistes de leurs familles, leurs biens sont perquisitionnés, 9 prisonniers sont aujourd’hui encore détenus dans le Sud du pays. Le réseau No-Vox aux côtés des progressistes (syndicats français associations de solidarité internationale) tentent de peser sur la libération des 9 grévistes et favoriser la prise en compte de leurs revendications. Deux visites à la maison d’arrêt, nombreuses assemblées avec les familles au village et les grévistes cachés à Bamako, des rapprochements avec l’avocat des mineurs, des réunions entre les jeunes des quartiers et les mineurs, ont permis de renforcer et élargir les ponts de solidarité entre les luttes. De ces rencontres et mobilisations, une campagne de pression internationale vient d’être lancée en lien avec d’autres organisations et réseau de solidarité telle que Survie, Afrique 21, ATTAC Afrique, Peuples Solidaires, Soutien au Togo, etc.

Par l’intermédiaire de sans papiers en France et de la radio Kayira à Bamako, des contacts avaient été pris en amont avec des sans papiers expulsés de France. Désormais, est envisagée la création d’un comité de soutien réunissant des associations maliennes telles que la Coalition Alternative Dette et Développement (C.A.D.), la Ligue Malienne pour la Justice, le Développement et les Droits de l’Homme (LMJDH), la radio KAYIRA, des paysans, des ouvriers des mines d’or, des cheminots en lutte contre la privatisation du Rail.

La participation aux forums sociaux des mouvements de différents continents est désormais décisive dans le suivi et le maintien de « ponts de solidarité » initiés durant ces rencontres.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 337896

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Mali  Suivre la vie du site archives   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License