No-Vox

No Vox au Japon

mercredi 19 septembre 2007

Le réseau NO-VOX Japon est né en octobre 2003 à la suite de l’appel lancé par le réseau NO-VOX international au moment du Forum social mondial de la même année.

Plusieurs rencontres entre japonais, brésiliens, françaix, portugais :
- 2004 : participation à la marche des Sans à Munbai lors de FSM
- participation au FSE à Londres
- 2005 : manifestation devant l’ambassade de France contre la mise en place de l’état d’urgence "la guerre contre la précarité".
- 2006 : lors de l’évacuation violente des sans abris du parc Utsubo d’Osaka, novox a occupé le centre culturel du Japon à Paris pour protester contre cette violence.
- 2007 : évacuation des sans abris du parc Nagai d’Osaka, effectuée malgré la lutte menée par No-Vox japon ainsi que l’ation à Paris (occupation du bureau representatif de la ville d’Osaka).

Dans le réseau, se réunissent les associations des travailleurs journaliers, des travailleurs migrants, des sans papiers, des chômeurs, des précaires, des minorités ethniques, minorités sexuelles, des handicapés, des prisonniers, des malades mentaux, des prostituées.

Membres de la coordination des actions des Sans au Japon (NOVOX Japon)

- Coordination nationale contre le chômage des syndicats de travailleurs journaliers (National Coordination of Day-Laboroers’ Union against unemployment)
- Comité des Actions Directes de San’ya Sogidan (Direct Action Committee of San’ya Sogidan) C’est une coordination qui regroupe les syndicats de travailleurs jounaliers de Tokyo, Yokohama, Nagoya et Osaka.

- NOJIREN : Association libre des sans abri pour le droit au logement et le droits sociaux (NOJIREN:Shibuya Free Association for the Right to Housing and Well-being of the HOMELESS) http://www.jca.apc.org/nojukusha/no... Association des sans abri de la partie ouest de Tokyo où se trouvent les jeunes travailleurs précaires dans les services tertiaires comme la restauration.

- Association de San’ya pour les droits sociaux de travailleurs journaliers (San’ya Welfare Center for Day-Laborers’ Association) Le conseil juridique et la consultation médicale organisés par les travailleurs eux-même. L’association est basée à la maison des ouvriers de Sanya qui a été construite par les travailleurs journaliers comme lieu de rencontre des mouvements sociaux et des associations. La distribution de repas chaque dimanche est organisée par les travailleurs eux-même.

- Patrouille de Kamagasaki (Kamagasaki Patrol) http://kamapat.seesaa.net/category/... Association basé à Osaka qui fait la tournée dans les quartiers où passent la nuit les sans abri pour la distribution des repas et la couverture. La lutte principale d’aujoud’hui est la contestation contre les évacuations par la ville d’Osaka des sans abri qui se sont installés dans les parcs publics depuis plus de dizaine d’années.

- Coordination nationale des associations des travailleurs journaliers et des chômeurs contre la mondialisation libérale (National Coordination of Day-Layborers and unemployeds’ associations against the neo-liberal globaization) C’est une coordination qui regroupe les syndicats et les associations qui travaillent avec les sans abri et les sans papier pour lancer les actions.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 331618

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Japon   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License